Et Caetera Desunt

05.09.2023 Youth Cultural Center – Skopje (Macédoine du Nord)

Et le reste est omis, oublié, laissé derrière, caché,

Chaque femme porte en elle une force instinctive, riche de dons créateurs et d’un savoir immémorial. Mais parfois la société muselle cette femme sauvage afin de la faire entrer dans le moule réducteur de rôles assignés. Chercher dans la rencontre cette part enfouie, vibrante, pleine de vitalité et générosité. 

Des objets simples faisant partie d’un possible quotidien d’une femme, une assiette, un verre, un filet de courses, un morceau de grillage ,une chaussure  et un foulard rouge voilà ce qui transforme une femme en apparence, en femme fatale ou en sorcière… Portant du rouge, et du noir

Le noir couleur de la boue, le matériau de base fertile dans lequel les idées sont plantées, couleur d’un monde entre les mondes, un autre espace, là où règne la femme plus sauvage dans l’univers féminin et aussi la promesse que vous allez apprendre quelque chose que vous ignorez.

Le rouge une couleur de sacrifice, de colère mais aussi de vie vibrante, d’émotions dynamiques et de désir

Se raconter des histoires ensemble , ces histoires ont pour but de remettre  la vie intérieure en marche. 

Chercher l’animalité , c’est se rapprocher d’une certaine femme sauvage et de se trouver en présence de deux êtres . L’être extérieur et la créature intérieure. L’une qui vit dans le monde du dessus et l’autre dans un monde qui ne se laisse pas facilement voir.

Une bande de femmes comme une bande de  loups avec des énergies douces ou fortes en essayant de se débarrasser des affects le plus possible.  Les loups savent ce que d’être ensemble, chercher cette animalité dans ce groupe de femmes, l’animal en soi, l’étrangère en soi dans une écoute observation, un être ensemble partager le souffle 

il  reste toujours à connaître d’autres étapes, d’autres étages,  d’autres âges d’autres « premières fois », d’autres arcades sous lesquelles se préparer à passer pour avoir accès à une nouvelle connaissance,

Nous ne voyons pas le monde avec nos deux yeux seulement mais avec les milliers d’yeux de l’intuition. L’intuition nous rend semblables a la nuit constellée d’étoiles.

Karine Ponties a été invitée par le programme Tanz Transformator, organisé par le Beatrix Cultural Center à Skopje, en Macédoine du Nord pour travailller avec des danseur·euses locaux·ales sur cette nouvelle création : Et Caetera Desunt

Plateform Beatrix / Photos © Anja Kalin

Images

Photos © Anja Kalin

Articles

Conception et chorégraphie Karine Ponties

Interprètes Nadja Lukanovska, Tereza Lazarev Bisera Dimcheva, Eva Dzingova, Ivana Balabanova, Elena Stojkoska & Teodora Ežovska

Production Beatrix Cultural Center

Administrateur de production Pavel Maslov

Projet soutenu par l’Ambassade de Suisse en Macédoine du Nord et l’Agence Suisse pour le Développement et la Coopération

07.09.2023 → • NU Cultural Center Trajko Prokopiev, Kumanovo, Macédoine du Nord

06.09.2023 → • NU Cultural Center, Bitola, Macédoine du Nord

05.09.2023 → • Youth Cultural Center, Skopje , Macédoine du Nord